Le manga Dragon Ball Super a initialement fait ses débuts à l'été 2015, et son intrigue est toujours aussi forte plus même sept ans plus tard, est c'est pour cela qu'il fais partie du top scan manga shonen . Le prochain épisode de la légendaire série d'action shonen d'Akira Toriyama, Dragon Ball Super suit Goku dans son développement, d'un jeune précoce au plus fort défenseur de l'univers.

Dragon Ball Super

Le succès de Dragon Ball Super peut être attribué, en partie, au fait que la série a su adapter les points de l'intrigue et les personnages de la série originale pour plaire aux spectateurs d'aujourd'hui. Bien que les différences entre le manga et la version animée d'une série ne soient pas inhabituelles, Dragon Ball Super est un cas exceptionnel.

1) Illustrations et dessin par Toyotaro

L'autorité d'Akira Toriyama sur son univers fictif Dragon Ball n'a pas été remise en cause. L'intrigue du manga Dragon Ball Super a été écrite par Toriyama, comme prévu ; néanmoins, la révélation que l'artiste Toyotaro serait chargé de dessiner le manga et de s'occuper des éléments scénaristiques plus fins a constitué une certaine surprise. Toyotaro doit beaucoup à l'art de Toriyama et il recrée fidèlement l'univers et les personnages du mangaka.
Toyotaro
Les illustrations vivantes de Toyotaro sont l'une des meilleures caractéristiques du manga. Il dispose également les pages et les panneaux un peu différemment de Toriyama, ce qui peut rendre certaines scènes du manga plus puissantes que leurs équivalents de l'anime.

2) Le manga corrige les trous de l'intrigue de l'anime.

L'univers Dragon Ball est toujours fermement sous le commandement d'Akira. Habituellement, un manga est créé en premier, suivi d'un anime seulement après que la série ait gagné en popularité. Dans la mesure où le manga est encore sorti après la première de l'anime, Dragon Ball Super est un peu une exception à cet égard. Le manga a dû rattraper l'anime plutôt que l'inverse en raison de la proximité de leurs sorties, la Toei animation fonctionner comme ça .
Dessin Dragon Ball Super
Comme de nombreux événements de la série se sont produits beaucoup plus tard dans le manga, il a été possible de corriger les erreurs que l'anime a manquées. Même si ces incohérences ne sont pas nombreuses, le manga bénéficie de ce luxe.

3) Les nouvelles transformations qui sont présentées

Tout ajout à la série continue Dragon Ball doit logiquement se tourner vers l'avenir et inclure des changements de personnages frais et puissants pour son ensemble. Les meilleures parties de Dragon Ball Z sont sans aucun doute les explosions de puissance qui commémorent les victoires de Goku, Vegeta et des autres personnages.
BROLY
Le Super Saiyan God, le Super Saiyan Blue, l'Ultra Instinct, l'Ultra Ego et d'autres Super Saiyans sont tous inclus dans le manga Dragon Ball Super, qui va bien au-delà à cet égard. La majorité de ces changements sont également montrés dans l'anime de Dragon Ball Super, mais lorsqu'ils apparaissent pour la première fois dans le manga, il y a sans aucun doute plus d'intrigues et de risques.

4) Son utilisation des flashbacks et le retour des anciens personnages.

Dragon Ball Super n'a aucun mal à introduire de nouveaux ennemis et alliés, mais il fait également un bon travail pour ravir les fans en ramenant un grand nombre de leurs personnages préférés du passé. Le futur Trunks, Frieza et Broly ont tous eu de nouvelles occasions de briller, mais le manga de la série s'attarde aussi ouvertement sur le passé tout en préparant l'avenir.
Bojack
Les flashbacks d'une planète Vegeta prospère et du passé des Saiyans sont parmi les plus captivants. Bardock, le père de Goku, fait l'objet de plusieurs flashbacks qui ont donné une nouvelle vie au personnage. Ce genre de flashbacks peut se produire plus fréquemment dans les mangas en raison de leur structure.

5) Il a le luxe de répondre à la réaction du fandom à l'anime.

Les anime sont généralement produits en vase clos, ce qui prive les séries de la possibilité de tenir compte de la façon dont le récit a été reçu par les spectateurs. Cela présente des avantages et des inconvénients, mais dans l'ensemble, il est bénéfique et fructueux pour une série de prêter attention aux commentaires négatifs et d'apporter des changements en conséquence.

Trunck

Comme les événements de l'anime Dragon Ball Super peuvent se produire des mois plus tard dans le manga, la version manga est vraiment en mesure d'observer comment l'anime est reçu. Bien que des changements radicaux ne se produisent pas toujours, les lecteurs sont rassurés de savoir que le manga a tenu compte de la réaction du fandom à l'anime.

4) Les nouveaux méchants qu'il a introduits

Une série animée n'est parfois aussi puissante que les antagonistes auxquels ses protagonistes sont confrontés. Il peut être difficile pour des franchises comme Dragon Ball Super d'augmenter continuellement les enjeux et d'introduire de plus grands maux. Bien qu'il y ait toujours une variété d'ennemis à vaincre, il arrive que les méchants de Dragon Ball soient réducteurs des menaces précédentes.

Moro

Le récit de Dragon Ball Super a été largement développé dans le manga. Moro, Granolah et Gas, trois nouveaux antagonistes introduits par le manga qui, ensemble, constituent les ennemis les plus complexes de la série, sont actuellement des personnages réservés au manga.

3) Sa présentation alternative du Tournoi du Pouvoir

Dragon Ball a plusieurs tournois, mais le Tournoi du Pouvoir dans l'anime Super atteint des sommets d'absurdité. Le tournoi multivers occupe 54 des 131 épisodes de l'anime, ce qui permet de conclure qu'il sert de conclusion à la série.
Le tournois du pouvoir
Le manga de Dragon Ball Super met également en scène le Tournoi du Pouvoir, bien qu'il propose une interprétation différente des défaites et des succès du concours. Les résultats de base du Tournoi du Pouvoir sont les mêmes dans l'anime et le manga, mais les détails varient considérablement. Grâce aux changements qu'il apporte, le manga fait en sorte que le Tournoi du Pouvoir semble à nouveau frais et surprenant.

2) L'entraînement céleste de Goku et Vegeta

L'un des contenus les plus agréables du manga de la série est l'entraînement intense de Goku et Vegeta avec Beerus et Whis. Leur quête d'une plus grande force ne s'arrêtera jamais. Les missions cosmiques des Saiyans et les progrès qu'ils réalisent en cours de route font l'objet de beaucoup plus d'attention dans le manga Dragon Ball Super.

Végéta

Lorsque Vegeta maîtrise le Hakai ou que Goku acquiert une compréhension plus profonde de son corps et de sa relation avec l'Ultra Instinct, c'est incroyablement gratifiant. C'est un matériel d'entraînement qui, espérons-le, ne sera pas omis dans les prochains épisodes de l'anime.

1) Les Cliffhangers sur lesquels les chapitres se terminent

Une série animée ou manga doit éviter de devenir manipulatrice dans sa narration, mais il est tout aussi essentiel que les intrigues shonen maintiennent l'intérêt du spectateur avec des tournants inattendus et des découvertes choquantes. Cette méthode a été maîtrisée par le manga Dragon Ball Super, et la conclusion d'un chapitre fait toujours mal.

Uub

Bien que les cliffhangers de l'anime Dragon Ball Super soient plus prévisibles que les conclusions du manga, il y en a de bons. De plus, étant donné que le spectateur doit attendre au moins un mois pour le prochain chapitre du manga, contrairement aux sorties hebdomadaires de l'anime Dragon Ball Super, les cliffhangers du manga ont un poids supplémentaire.

Si vous aimez la mode et le monde des mangas, allez sur Manga-Nation.